création & suivi
de jardin pédagogique

Avant toute chose, un jardin pédagogique est un outil vivant,

il nécessite du soin et de l'attention permanente. 

La création d’un jardin pédagogique doit s’inscrire dans un projet d’école, de collège ou de lycée. Il doit donc être connecté au projet d’établissement pour lui donner un sens.

 

Un projet « jardin pédagogique », qu'il soit plein sol ou hors sol, est un projet global qui impacte toute la communauté éducative et dont la démarche doit être structurée et planifiée au sein du projet d’école ou d’établissement (conseil d’administration, CESC, CVC ou CVL). 

Le projet nécessite aussi des règles de sécurité à adapter suivant les enfants, liées au matériel et aux produits éventuellement utilisés. 

Un jardin dans une école....

La création et le suivi d'un jardin pédagogique dans une école peut s'avérer compliqué si plusieurs classes doivent se coordonner.

Pour le corps enseignant, c'est rajouter des heures de planification à leur emploi du temps.

 

C'est pourquoi, notre équipe propose :

Création de jardins pédagogiques potagers

et/ou jardin  des 5  sens (en permaculture)

-

Diagnostic technique

-

Accompagnement et/ou suivi de jardin

-

Ateliers pédagogiques à partir de 4 ans

-

Création de comité de pilotage

-

Suivi & accompagnement label E3D

-

Formation EDD académique

-

Conférences & organisation de séminaires DD

Aller plus loin

 

D’autres actions concomitantes aux ODD et spécialement dans le thème alimentation durable , comme la gestion des déchets alimentaires, la création de circuits courts alimentaires pour les nombreux repas servis dans les cantines (Alimentation Durable pour Collectivité Territoriales), des ateliers de Cuisine Vivante, peuvent être demandés à l’étude pour l’obtention du label E3D.

image_2021-06-27_005130.png

Les fonds alloués à la transmission des savoirs n'étant pas infinis, le coût de création, d' implémentation et de suivi d'un jardin est un frein à des actions concretes et pérennes. 

Donc par souci de contrôle des coûts, nous incluons donc toutes les solutions non financières possibles imaginables pour la réalisation de votre projet. 

image_2021-06-27_002848.png

Le diagnostic du lieu

 

3 Questions imposent : 

 

  • Que souhaite-t-on mettre en œuvre ? des pots ? des jardinières plus larges ? un vrai jardin ? un jardin partagé?  Pourquoi ? 

  • Dans quels objectifs et quelle finalité pédagogique de ce jardin ? Est-ce pour aborder uniquement l’EDD, les sciences (graines, végétaux, l’écosystème faune-flore …) ou plus largement le goût, la cuisine, l’équilibre alimentaire avec les fruits et les légumes, etc.  

  • Qui et avec qui ? L’enseignant, des parents, les agents communaux, les référents de jardins collectifs, un comité de pilotage??? 

 

La réussite et la pérennité du ou des projets dépendent intégralement d’un bon diagnostic. 

La méthodologie de la permaculture et de la transition permettent la réalisation de diagnostics précis en plusieurs étapes, qui permettent de cibler les besoins et les contraintes du projet. 

 

Un bon diagnostic ne peut s’effectuer que grâce à une période d'observation, qui peut durer plusieurs mois selon le projet. Celui ci pourra être ainsi projeté et réalisé sur plusieurs années si necessaire.